Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique Sylvain, L'Archange du chaos: pas inoubliable.

Publié le

Dominique Sylvain, L'Archange du chaos: pas inoubliable.

Résumé éditeur:

Avec ce nouveau roman et ses nouveaux personnages Bastien Carat – commandant à la tête d’un groupe de policiers fortement déstabilisé – et Franka Kehlmann – une jeune recrue arrivée de la Financière, protégée de la divisionnaire –, Dominique Sylvain nous plonge dans un thriller psychologique, sous très forte tension.

Le corps d’une femme est retrouvé dans la cave d’un immeuble en chantier. Ligotée, tout indique qu’elle a été sauvagement torturée, la victime a eu son bras brûlé et sa langue sectionnée. Un détail étrange attire immédiatement l’attention des policiers : les blessures infligées ont été soignées ante mortem, et le corps martyrisé déposé tel un gisant médiéval rendu à la paix éternelle. Pas d’empreintes, pas de traces d’ADN, le groupe mené par Bastien Carat piétine alors que la hiérarchie et les médias souhaitent des résultats rapides. Une première piste est envisagée, celle de Teddy Brunet : il travaillait sur un chantier, là où a été trouvée la victime et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a un réel problème avec les femmes... Quand d’autres victimes, tuées selon le même mode opératoire, sont retrouvées, l’enquête bascule.

Avis:

Avec L’Archange du chaos, Dominique Sylvain fait évoluer son œuvre vers d’autres rivages, lorgnant un peu du côté d’auteurs à succès comme Maxime Chattam avec des tueurs illuminés dont l’inspiration maléfique prend sa source dans les textes bibliques et les supplices du Moyen-Age. Elle nous évite tout de même une surenchère dans les scènes de mutilations. Tout cela est un peu lassant, et ce d’autant plus que l’abondance de personnages rend l’histoire difficile à suivre. Ce qui manque c’est une ambiance (qu’elle sait bien rendre d’habitude) car tout ou presque est centré sur les protagonistes, êtres brisés par la vie (cela finit pas être trop).

On retrouve cependant la belle écriture de Dominique Sylvain avec certes beaucoup moins d’humour que d’habitude dans un univers très sombre.

Pas inoubliable.

Commenter cet article

Wistiti 01/09/2016 23:23

“L'archange du chaos“ de Dominique Sylvain est très faible. L'écriture est correcte, mais on n'est pas face à un style à haute valeur littéraire ! Les personnages sont trop nombreux. Le livre est disparate. Le scénario tombe dans la marmite de ce qui est tendance (les signes et lieux mystérieux, la vengeance, la rédemption). Peu de polars de haute qualité finalement, car ils sont quasiment tous marqués par les clichés, les poncifs narratifs, par une absence de visée artistique sur le plan de l'écriture.