Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deon Meyer, Kobra: un style nerveux qui fait mouche

Publié le

Deon Meyer, Kobra: un style nerveux qui fait mouche

Résumé éditeur:

Paul Anthony Morris, mystérieux client britannique de la guest-house d'un domaine viticole de Fransshoek, a disparu, et ses trois gardes ont été tués. Seul indice : des douilles de cartouches gravées d'une tête de cobra. Dès le début de son enquête, Benny Griessel se heurte à la réticence du consulat et de sa hiérarchie. Au Cap, le jeune Tyrone Kleinbooi dérobe sous l'œil d'une caméra de surveillance le sac d'une touriste dans la marina du port. Alors qu'ils s'apprêtent à l'interroger, les agents de sécurité sont abattus méthodiquement par un tueur cagoulé qui laisse sur place des douilles gravées d'une tête de cobra. Tyrone réussit à s'échapper en emportant son butin, mais quand, peu après, sa sœur Nadia est kidnappée, Benny le soupçonne d'être en possession d'un élément crucial. Le tueur semble être un professionnel surnommé Kobra, mais pour qui travaillerait-il ? Et Paul Anthony Morris se révèle être un brillant mathématicien, inventeur d'un logiciel permettant de repérer, dans les transactions financières mondiales, le parcours de l'argent sale issu du crime organisé et du terrorisme. Qui a commandité son enlèvement?

Mon avis:

Deon Meyer écrit le même roman depuis des années et utilise la même structure mais loin de lasser le lecteur il l’entraîne toujours à sa suite car il sait raconter des histoires et a su renouveler ses personnages et les situations décrites en s’adaptant à l’Afrique du Sud d’aujourd’hui. Ici, l’histoire s’installe doucement pour s’emballer avec une chasse à l’homme décrite dans un style nerveux qui laisse peu de répit et de place à l’ennui.

Commenter cet article