Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fan Tong, Voguant vers l'avenir lumineux. Pas complètement abouti mais sympathique.

Publié le

Fan Tong, Voguant vers l'avenir lumineux. Pas complètement abouti mais sympathique.

Fan tong n’est pas un obscure auteur chinois qui vit dans une fumerie d’opium, c’est le pseudonyme de François Boucher, ancien assistant parlementaire, journaliste free lance. Il vit en Chine depuis 1994. A partir des années 2000 il a commencé à écrire des romans policiers ayant pour personnage récurrent le commissaire Wang.

Avec Voguant vers l’avenir lumineux, il abandonne son personnage pour nous plonger dans le Hong Kong des années 60 et plus précisément lors des émeutes de 1967 qui contestèrent le pouvoir colonial.

Dans ce petit roman noir de 130 pages des personnages opposés se rencontrent, s’affrontent et confirment le proverbe selon lequel la vengeance est un plat qui se mange froid.

Notre auteur possède un style intéressant et connaît ses classiques : San Antonio pour la gouaille et les inventions verbales (Rabelais aussi pour le côté truculent de certaines insultes), le hard boiled américain pour l’aspect oral et le héros quelque peu marginalisé.

Cependant, les personnages, les idées sont seulement ébauchées ce qui donne souvent l’impression de survoler l’ensemble et d’arriver précipitamment à la fin.

Plaisant quand même (surtout quand on connaît Hong Kong).

Un grand merci aux éditions du non-agir et à Babelio pour ce sympathique moment de lecture.

Commenter cet article