Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maigret à Paris: La Tête d'un homme et Maigret et le corps sans tête.

Publié le

Maigret à Paris: La Tête d'un homme et Maigret et le corps sans tête.

Les éditions Le Livre de Poche ont la bonne idée, depuis quelques années déjà, de regrouper dans un même volume deux enquêtes de Maigret. Outre le côté pratique et économique de disposer de deux romans, cela permet aussi de belles (re)découvertes. C’est le cas avec le volume intitulé Maigret à Paris, un régal, qui propose La Tête d’un homme (1931) et Maigret et le corps sans tête (1955).

Le premier nous plonge directement au cœur de l’action avec l’étrange évasion d’un condamné à mort et nous emmène en plein cœur du quartier Montparnasse, à la Coupole. Simenon prend plaisir à décrire les mœurs de cette faune mêlée véritable tour de Babel composée de riches américains, de pauvres ressortissants des pays de l’est qui mangent des sandwiches au caviar, tout un monde de faux semblants.

Le second, plus intimiste, est l’un des plus beaux Maigret. Le commissaire interroge les eaux troubles du canal Saint Martin, quai de Valmy où le tronc et les membres d’un homme sont repêchés. Il établit son QG dans un petit bistrot terne et il sonde la psyché des habitants du quartier, ce qui remonte à la surface est bien plus fangeux encore. L’ambiance est lourde de secrets et cafardeuse à souhait et l’unité de lieu et d’action en fait une micro tragédie. Magnifique.

Commenter cet article

David Simmons 28/08/2014 14:12

La plupart des 103 histoires de la série Maigret se passent à Paris. Alors, cette juxtaposition particulière me semble curieuse. C’est peut-être parce que « tête » apparaît dans chaque titre.

Neko 28/08/2014 20:24

Pertinent.